AU SERVICE DES ACTEURS DE L’INNOVATION
OTJIP

De l’Observation du Territoire et des Jeunes vers l’Ingénierie de Projet (OTJIP)

(pour la branche des Missions locales) Convention renouvelée annuellement par la CPNEF et UNIFORMATION.

Environ 900 professionnels formés depuis 15 ans.

 

Enjeux

« Action d’intérêt national » décidée par la branche professionnelle des Missions locales, cette formation existe depuis quatre ans, soit une quarantaine de sessions, et est exclusivement animée par PENNEC ETUDES CONSEILS sur l’ensemble du territoire (métropole et DOM).

OTJIP était précédée d’une formation assez proche dans son contenu, « Concevoir et mettre en œuvre un système de veille partagé », qui fût déclinée dans de nombreuses régions pendant une dizaine d’années. On peut lire à ce propos « Un système de veille partagé à Saint-Nazaire » in Philippe Gagnebet (2006) Les 16-25 ans et la vie active, Paris, éditions Autrement.

La fonction Observation est, depuis l’origine (le « Rapport Schwartz ») jusqu’à aujourd’hui et très récemment (circulaire DGEFP Pacea et Garantie Jeunes de janvier 2017) au cœur de la démarche de projet des Missions locales… mais également de toutes les structures intervenant selon une dynamique territoriale. Au fur et à mesure des années, l’observation s’est précisée jusqu’à recouvrir désormais la capacité de construire et d’actualiser un diagnostic territorial permettant de connaître l’évolution des besoins des usagers jeunes dans toutes les dimensions constituant l’approche globale : emploi et formation bien sûr mais également logement, santé, mobilité, citoyenneté, etc.

A cette connaissance des besoins il faut corréler les ressources du territoire dans ces différents domaines et, de la confrontation des besoins et des ressources, se construit une stratégie d’action.

 

Objectifs et contenu

Cette formation vise à ce que les apprenants soient en mesure de réaliser un diagnostic socioéconomique (DSE) glissant (= actualisé chaque année) des domaines de l’approche globale à partir de trois variables structurantes : le territoire de la Mission locale (ou autre équipement : une maison de l’emploi, un PLIE, un centre social…), la population des usagers (les jeunes pour une Mission locale) effectifs et potentiels (ceux qui pourraient bénéficier de l’offre de services (NEETs par exemple) et ces domaines. De facto, trois objectifs opérationnels sont visés :

– Savoir réaliser un diagnostic socioéconomique de territoire.

– Savoir analyser les données traitées pour définir une stratégie.

– Structurer la fonction d’observation et les expertises afférentes.

 

Apprenants – Pré-requis

Responsables de secteur, directions adjointes, chargés de projet, conseillers en insertion professionnelle de Mission locale ou mis à disposition.

Professionnels en charge du développement économique et social en collectivité ou dans une structure associative (chargés de projet, de développement…) : tourisme, emploi, formation, développement durable, ESS, éducation populaire, jeunesse, mobilité, parentalité, égalité femmes-hommes, réussite éducative, santé et prévention, etc.

Pas de pré-requis. Cette formation nécessite toutefois que chaque apprenant soit doté d’un ordinateur connecté à internet. 

 

Durée – Modalités pédagogiques – Evaluation

Durée : 2 x 2 jours  (avec intersession de 1 à 2 mois)

Apports didactiques et méthodologiques abondés de très nombreux DSE de Missions locales. Remise d’une base documentaire à chaque participant (clé USB) intégrant supports diaporama et vidéoprojection.

Travaux de groupe mises en débat critique.

Réalisation durant l’intersession d’un diagnostic sectoriel. Suivi personnalisé durant l’intersession.

Evaluation : individuelle (questionnaire) et collective (expression orale).

 

Les participants ayant suivi l’ensemble de la formation et ayant réalisé leur DSE sectoriel recevront une attestation individuelle de formation.

 

Activité & Taux de satisfaction

Nombre de stagiaires 2020 : 34 (5 sessions)

Taux de satisfaction global moyen ensemble des stagiaires 2020 : 16,1/20

Taux d’abandon : 0 %

 

Accessibilité Handicap

HandicapsNos formations sont dispensées en présentiel, en inter ou en intra, à la demande des employeurs et/où de l’OPCO UNIFORMATION dans des locaux respectant les normes en vigueur en matière d’accessibilité pour les personnes en situation de handicap. En cas de difficultés particulières, PENNEC oriente à la demande les personnes en recherche de solutions vers des structures ressources (AGEFIPH,FIPH, CAP Emploi, APH lE Pommeret, etc.). Certaines adaptations peuvent être envisagées en lien avec l’employeur (handicap visuel, handicap auditif…).

Contact du correspondant handicap : f.morlet@pennec-conseils.com

 

 

Tarification – Inscription

Action de formation collective nationale prise en charge par le Pôle Actions Collectives de  l’OPCO UNIFORMATION – Branche Missions Locales

Inscription : via le réseau des Missions Locales (ARML) et le pôle Actions Collectives de l’OPCO UNIFORMATION.

Délai : selon les conditions de l’OPCO UNIFORMATION (programmation à la demande, en inter ou intra, dans un délai indicatif de 1 à 4 mois).

————————————

Mise à jour : 21 juillet 2021

————————————

En cas de réclamation : procédure et formulaire de réclamation à télécharger en cliquant ci-dessous

Procédure PENNEC Réclamation 

Formulaire PENNEC Réclamation v15_02_2021